exhibition

L'Œuvre gravée de Richard Ranft

Accompagnée de Dessins, Études, Aquarelles, Ilustrations de Livres, Gouaches
ID: 868, Status: proof read
Exhibition period:
Jun 8‒25, 1910
Type:
solo
Organizing Bodies:
Galerie des Artistes Modernes
Quickstats
Catalogue Entries: 212
Types of Work: painting and drawing: 69, other medium: 143
Artists: 1
Gender: female: 0, male: 1
Nationalities: 1
collapse all Catalogue View List View
Date Title City Venue Type
Opening Hours
Monday - Saturday: 10am - 6pm Sundays excepted
Catalogue
L'Œuvre gravée de Richard Ranft. Paris 1910.
Nr. of pages: 15.
Holding Institution: Bibliothèque des Arts Décoratifs
Preface
Kahn, Gustave: [no title], 3p.

"PRÉFACE

Voici une admirable exposition d'images. Disons tout de suite pour les spécialistes, les amoureux de belles épreuves, que ce sont là des tirages excellents, des épreuves uniques, des épreuves rares, des planches qui ne seront jamais retirées.

Richard Ranft expose là sa collection particulière, les pages gardées hors commerce, les plus sûrs portraits de son rêve ou les plus heureux visages de ses transcriptions. L'amateur qui guigne l'estampe d'avenir, la page qui devient plus précieuse que les rubis ou la perle, l'épreuve qui vaut plus tard, par un accord du talent et de la rareté, plus que son poids de billets de banque, y pourrait trouver matière à enrichir son portefeuille. Ce portefeuille, en se garnissant d'épreuves de Richard Ranft s'apparenterait avec ceux des plus beaux musées, avec ceux du Luxembourg, du Zwinger de Dresde, de la Pinacothèque de Munich, avec ceux des musées de Berlin, de Leipzig, de Rome, d'Hambourg, de Boston, de Genève... Il pourrait, comme le Kensington, posséder la suite des magnifiques transcriptions en couleur où Ranft lutta avec le géant de la nuance, avec Turner. Les Anglais admettent que Richard Ranft ait été le meilleur interprête de Turner. Il a aussi transcrit des Fragonard et des Watteau avec un art supérieur qui dépasse hors de toute mesure celui des graveurs d'interprétation professionnelle, car il n'y a de bons graveurs que les graveurs originaux, d'excellents graveurs originaux que ceux qui sont par ailleurs des peintres, qui sont totalement des artistes.

Richard Ranft occupe dans la peinture actuelle une place toute à part. Cette place lui est reconnue; elle n'est pas encore suffisamment fixée. L’amateur (n’en médisons pas, il est nécessaire, il est charmant, il est connaisseur), l’amateur suit les grands mouvements que lui indique la critique ou s’attache à un groupe dont il discerne les alliances, d’après les expositions de groupe, et les camaraderies; l'amateur ne connaît point assez les isolés. Or en art, être un isolé, c’est ce qui importe. On n’est jamais un isolé complet, on a ses attaches, ses tendresses mais on est un isolé, quand on a de l'image peinte, une conception particulière. Il y a eu des périodes de groupement, alors qu'on luttait pour le droit au mouvement, et ce fut la peinture romantique, pour le droit à la lumière, et ce fut l'impressionnisme. Mais après les périodes de conquêtes, il n'y a plus de groupes d'art. Il n'y plus que des camaraderies.

Les camarades, en général, ne sont pas du tout des camarades pour ceux qui ne sont pas de leurs groupes de camarades. Ils n'attirent pas l’attention, au contraire, sur ceux qui vont à part, en marge, vers l'accomplissement d'un rêve exceptionnel.

Or, le rêve de Richard Ranft est exceptionnel. De consciencieuses études de paysage et de figures lui ont assoupli son faire ; son métier supérieur, son dessin magistral, sa connaissance des fines nuances de la lumière, sa mémoire de la nature, son goût et sa science de la belle matière, il les a mis souvent au service de la fantaisie. Ainsi, Fantin-Latour passa maintes fois du portrait et du tableau de fleurs à la féerie. Richard Ranft, dans les plus rares et captivantes harmonies a embrassé des minstrels, des danseuses, des personnages de théâtre; il a évoqué des soirs de lumière dorées dans des halls de fête. Il a aussi trouvé dans la description de la vie de plaisir, et dans les heures d'élégance lumineuse, la note juste. Les mondains peignent mignard, les salonniers ont peint parfois lourd les mondanités. Ranft voit juste. Ce peintre n'est pas un peintre littéraire, c'est un peintre lettré, ce qui est tout différent. De là, une variété, une souplesse dans l'évocation qui rendent ces évocations prestigieuses, un besoin d'art d'évocation qui formule des poèmes.

Ces poèmes sont écrits picturalement, par un artiste dont les moyens picturaux sont parfaits; Turner, en ces notations, prépara des tableaux lyriques, le Polyphême ou la Reine Mab. L'art pictural évocatoire, quand il est pratiqué par un artiste lettré, à l'intelligence pittoresque et nette, soucieuse d'originalité dans la composition, est la plus haute terrasse des palais de la peinture. Les barbouillages d'institut qui ramènent, justement, parfois par dégoût, le critique et l'amateur à l'amour du tableau littéral, de l'étude, du morceau, ne peuvent, par leur parodie, empêcher cet art évocatoire d'étre le plus précieux.

On trouvera dans l'œuvre de Ranft les plus beaux exemples d'art évocatoire, d'art décoratif, élevé, lyrique. Cette exposition qui contient de belles épreuves, des cartons, des esquisses, en fait foi. Il est arrivé à Ranft d'avoir à lutter dans l'illustration du livre avec des chefs-d'œuvre luxueux et difficiles, comme avec ce Crépuscule des Dieux, d'Elemir Bourges qui meut des personnages tragiques dans le plus bariolé des décors; en ces parallèles, Ranft s'est montré tout à fait égal aux écrivains, et c'est un très haut mérite. Plusieurs de ses gravures, son Écuyère, par exemple, sont devenues populaires et Il n'est guère de livres sur l'art moderne qui n'en contiennent les reproductions; bien d'autres pourraient le devenir, soit sa Neige, ou ses Danses Espagnoles, qu'il jette en éventail, son Hiver, ses interprétations de poèmes de Ronsard, et tant d'autres pages dont vous allez voir la belle sélection.

Gustave KAHN"
Catalogue Structure
"GRAVURE"
"Eaux-Fortes Originales en Couleur", cat. no. 1-85, p. 7-9

"POINTE SÈCHE", cat. no. 86-91, p. 9

"MONOTYPES", cat. no. 92-93, p. 9

"LITHOGRAPHIE", cat. no. 94, p. 10

"EAUX-FORTES ORIGINALES EN NOIR", 95-120, p. 10

"EAUX-FORTES EN COULEUR ET EN NOIR", cat. no. 121-136, p. 11

"CRAYONS en TROIS COULEURS (Suite)", cat. no. 150-152, p. 12

"PASTELS & DESSINS REHAUSSÉS", cat. no. 153-179, p. 12

"LIVRES", cat. no. 137-140, p. 13

"CRAYONS"
"Dessins.- Aquarelles.- Gouaches"
"CRAYONS en TROIS COULEURS", cat. no. 141-149, p. 13

"ÉVENTAILS", cat. no. 180-184, p. 14

"PEINTURE", cat. no. 185-188, p. 14

"AQUARELLES", cat. no. 189-193, p. 14

"GOUACHES", p. 14-15
Additional Information
Catalogue Structure altered
Other Mediums listed

+Gender Distribution (Pie Chart)

+Artists’ Age at Exhibition Start(Bar Chart)

+Artists’ Nationality(Pie Chart)

+Exhibiting Cities of Artists(Pie Chart)

+Catalogue Entries by Type of Work(Pie Chart)

+Catalogue Entries by Nationality(Pie Chart)

Name Date of Birth Date of Death Nationality # of Cat. Entries
Richard Ranft 1862 1931 CH 69
Recommended Citation: "L'Œuvre gravée de Richard Ranft." In Database of Modern Exhibitions (DoME). European Paintings and Drawings 1905-1915. Last modified Jun 12, 2018. https://exhibitions.univie.ac.at/exhibition/868