exhibition

Exposition de Peintures de Henry Hayden


ID: 876, Status: proof read
Exhibition period:
Jan 8‒20, 1912
Type:
solo
Quickstats
Catalogue Entries: 36
Artists: 1
Gender: female: 0, male: 1
Nationalities: 1
collapse all Catalogue View List View
Date Title City Venue Type
Opening Hours
9am - 6.30pm Dimanches exceptés
Catalogue
Exposition de Peintures de Henry Hayden. Paris: Imprimerie de la Goutte-d'Or. A. Lainé 1912.
Nr. of pages: 14.
Holding Institution: Bibliothèque Kandinsky
Preface
Salmon, André: Henry Hayden, 3 p.

"HENRY HAYDEN

L’exposition des peintures d’Henry Hayden est de celles qui se justifient. Ce n’est ni par l’effet d’une gageure, ni par celui d’un caprice que l’artiste nous convie. Mais, pressé par quelques-uns, il offre à notre attention une œuvre virile, une et multiple. Non point pourtant l’œuvre définitive qu’il nous donnera ; simplement celle édifiée au rythme des premiers enthousiasmes réfléchis. Que ceux qui n’ont point crée songent à ce que pèse à la quiétude d’un artiste le fardeau d’une œuvre. Il faut qu’il s’en délivre, qu’il l’arrache de soi ; s’il est poète il a le livre, s’il est peintre la cimaise. Certes ce jeune artiste atteindra quelque jour à la plénitude par des étapes dont – capable aujourd’hui de juger son effort d’hier – s’est-il sans doute, déjà, assigné la première. J’approuve fort Hayden d’avoir, afin de nous éclairer sur ses directions premières et à venir, fait figurer quelques toiles de naguère, frémissantes de volonté personnelle (encore en quête de soi) et de piété envers les maîtres. Dans ces témoins de prime jeunesse, l’influence de Gauguin apparait discrète mais évidente. Bientôt cette autorité se fait plus légère, rend la main, pour ainsi dire, au disciple digne enfin de la liberté.

Celui-ci ne retient de sa grande leçon que l’essentiel ; à savoir que l’artiste peut et doit, pour être libre et être lui-même, se chercher une patrie idéale hors du temps et des lieux ou ne l’a pas situé sa volonté seule.

Ce qui constitue le fond même de l’exposition d’aujourd’hui est le fait d’un peintre qui s’est livré éperdument à l’amour d’un univers accepté et compris, et contemplé, selon les lois qui régissent l’œuvre du Poussin. Comme le maître juvénile et savant créa le paysage, ceux d’aujourd’hui qui le comprennent sauront recréer, après les impressionnistes, une nature vierge mais sans barbarie.

Si Hayden interprète, au moyen de lignes sobres et de couleurs fondues en une brève harmonie, quelque paysage du Pouldu, il connaît l’art d’ennoblir sa composition au moyen de personnages qui, n’appartenant pas en fait à la nature dont il s’inspire, y ressortissent rigoureusement toutefois.

Ainsi, Hayden affirme-t-il son logique dessein de composer enfin des tableaux ; et plusieurs fois il satisfait ce vœu avec, par exemple Le Paradis Perdu, Baigneuses, etc. Fatigués des expériences savantes, mais tristement théoriques, nous sommes impatients d’œuvres plus complètes et n’est-il pas affligeant, en vérité, de devoir, parfois prendre la défense des contemporains les plus justement méprisés, lorsqu’ils ont conservé le sens du sujet, corrompu misérablement, il est vrai, par l’anecdote.

Je crois fermement qu’Henry Hayden échappera, par la sûreté de ses directions, à l’un et à l’autre danger.

S’il faut caractériser d’un trait le talent de ce peintre, je dirai que l’esprit de continuité est le propre d’un tel art. A considérer l’effort présent d’Henry Hayden, nous nous persuadons qu’il poursuivra son œuvre. Le beau miracle en art, c’est que chaque réalisation apparaisse définitive et pourtant commande une réalisation plus forte et issue d’elle-même, si rien de vrai n’est définitif qu’en soi. Mais on exige qu’une vérité de cet ordre soit indirectement sensible et, en l’heureuse circonstance la ruse – qui fit l’académisme – est l’ennemie de l’art ingénu, le seul que daigne bien recevoir la science.

Hayden est nourri de ces vérités fondamentales à quoi la corruption des talents refait une virginité. Tout est à recréer. Voici peut-être s’ouvrir le plus bel âge de la peinture. Aussi, réjouissons-nous lorsque, parmi nos primitifs agissants, surgit un artiste franc et robuste, candide mais subtil.

André SALMON"
Catalogue Structure
"DESSINS", specified but not not listed after cat. no. 35
Additional Information
Catalogue Structure altered

+Gender Distribution (Pie Chart)

+Artists’ Age at Exhibition Start(Bar Chart)

+Artists’ Nationality(Pie Chart)

+Exhibiting Cities of Artists(Pie Chart)

+Catalogue Entries by Type of Work(Pie Chart)

+Catalogue Entries by Nationality(Pie Chart)

Name Date of Birth Date of Death Nationality # of Cat. Entries
Henri Hayden 1883 1970 PL 36
Recommended Citation: "Exposition de Peintures de Henry Hayden." In Database of Modern Exhibitions (DoME). European Paintings and Drawings 1905-1915. Last modified Oct 22, 2020. https://exhibitions.univie.ac.at/exhibition/876