exhibition

Exposició d'Art Cubista


ID: 451, Status: completed
Exhibition period:
Apr 20‒May 10, 1912
Type:
group
Organizing Bodies:
Quickstats
Catalogue Entries: 50
Artists: 8
Gender: female: 1, male: 7
Nationalities: 2
collapse all Catalogue View List View
Date Title City Venue Type
Date Title City Venue # of common Artists
Jan 17‒Feb 1, 1913 Exposition de Peintures & Dessins Paris Galerie B. Weill 3 artists
Apr 6‒May 3, 1914 Exposition de Sculptures de R. Duchamp-Villon Paris Galerie André Groult 2 artists
Oct 10‒30, 1912 Salon de la "Section d'Or" Paris Galerie La Boëtie 6 artists
Jun 15‒Jul 15, 1912 Société Normande de Peinture Moderne Rouen Société Normande de Peinture Moderne 6 artists
Nov 1913 Der Sturm. Neunzehnte Ausstellung. Expressionisten / Kubisten / Futuristen Berlin Der Sturm [venues] 3 artists
Nov 20‒Dec 16, 1911 Exposition d'Art Contemporain / Société Normande de Peinture Moderne 2me exposition Paris Galerie d'Art Ancien & d'Art Contemporain 6 artists
Oct 6‒Nov 7, 1912 Moderne Kunst Kring (Cercle de l'art moderne). Ouvrages de Peinture, Sculpture, Dessin, Gravure Amsterdam Stedelijk Museum 5 artists
Apr 28‒May 19, 1913 International Exhibition of Modern Art [Armory Show] Boston Copley Hall 4 artists
Mar 14‒28, 1914 Woodcut Prints [Mokuhanga tenrankai mokuroku] Tokyo Hibiya Art Museum 2 artists
Oct‒Nov 1913 Erste Ausstellung Berlin Neue Galerie 2 artists
Jan 23‒Feb 26, 1912 Выставка Картин Общества Художников "Бубновый Валет" [Vy'stavka Kartin Obshhestva Khudozhnikov "Bubnovy'j Valet" : Exhibition of Paintings by "Jack of Diamonds Association of Artists"] Moscow Moscow (exact location unknown) 3 artists
Jun 10‒Jul 3, 1911 Les Indépendants Cercle d'Art / VIIIme Salon annuel Brussels Brussels (exact location unknown) 3 artists
Feb‒Mar 1914 45. výstava S. V. U. Manes v Praze. Moderní umění [45. Exhibition of the Union of Fine Artists Manes in Prague. Modern Art] Prague [Pavilion in Kinsky Garden] 2 artists
May 4‒Jun 25, 1913 A Művészház nemzetközi Postimpresszionista kiállitása [International Post-Impressionist Exhibition in the Művészház] Budapest Művészház 3 artists
1915 Sammlung Walden. Gemälde, Zeichnungen, Plastiken Berlin Der Sturm [venues] 2 artists
Dec 10, 1910‒Jan 16, 1911 Бубновый Валет [Bubnovy'j Valet : Jack of Diamonds] Moscow Levinskij House 2 artists
Jul 2‒25, 1910 Les Indépendants. Cercle d'Art. VIIe Salon annuel Brussels Brussels (exact location unknown) 2 artists
Aug‒Sep 1913 Neue Kunst. II.Gesamtausstellung Munich Hans Goltz 3 artists
Oct 1912 Neue Kunst. Erste Gesamt-Ausstellung Munich Hans Goltz 2 artists
Sep 20‒Dec 1, 1913 Der Sturm. Erster Deutscher Herbstsalon Berlin Lepke-Räume 3 artists
May 2‒Jun 7, 1910 Салон. Интернациональная выставка картин, скульптуры, гравюры и графики [Salon. Internaczionalʹnaya vy'stavka kartin, skulʹptury', gravyury' i grafiki : Salon. International Exhibition of Paintings, Sculpture, Prints and Drawings] Saint Petersburg Vladimir Izdebsky 4 artists
Jun 25‒Jul 20, 1910 Салон. Интернациональная выставка картин, скульптуры, гравюры и графики [Salon. Internaczionalʹnaya vy'stavka kartin, skulʹptury', gravyury' i grafiki : Salon. International Exhibition of Paintings, Sculpture, Prints and Drawings] Riga Vladimir Izdebsky 4 artists
Dec 17, 1909‒Feb 6, 1910 Салон. Интернациональная выставка картин, скульптуры, гравюры и рисунков [Salon. Internaczionalʹnaya vy'stavka kartin, skulʹptury', gravyury' i risunkov : Salon. International Exhibition of Paintings, Sculpture, Prints and Drawings] Odessa Vladimir Izdebsky 4 artists
Feb 26‒Mar 27, 1910 Салон. Интернациональная выстака картин, скульптуры, гравюры и рисунков [Salon. Internaczionalʹnaya vy'staka kartin, skulʹptury', gravyury' i risunkov : Salon. International Exhibition of Paintings, Sculpture, Prints and Drawings] Kiev Vladimir Izdebsky 4 artists
Mar 24‒Apr 16, 1913 International Exhibition of Modern Art [Armory Show] Chicago The Art Institute of Chicago 4 artists
Feb 17‒Mar 15, 1913 International Exhibition of Modern Art [Armory Show] New York Armory of the 69th Infantry 4 artists
Catalogue
Exposició d'Art Cubista. 1912.
Nr. of pages: [PDF page number: 28].
Holding Institution: Schweizerisches Institut für Kunstwissenschaft (SIK-ISEA)
Preface
Jacques Navral: Prefaci, 5 p.

„PREFACI
Il faudrait, pour louer dignement l'Œuvre d'art, des accents plus hauts et plus passionnés que ceux des proses banales et sèchement analytiques. A un grand Poète seul, possesseur du Verbe et du Rythme magnifique, il devrait appartenir de chanter la chose sacrée, de traduire l'émotion qu'elle suggère, de magnifier les images qu'inventa l'artiste et les rapports nouveaux qu'il découvrit, d'écarter pieusement les voiles successifs qu'enveloppent cette multiple et vivante énigme qu'est un tableau.
Enigme, dis-je, et le mot ne paraîtra point trop fort à tous ceux – ils sont nombreux aujourd'hui – qu'admettent que l'artiste ne doit plus s'attacher à des imitations serviles, que la joie artistique n'est pas provoquée par la constatation d'une reproduction exacte des apparences, mais qu'elle naît du double jeu de notre sensibilité et de notre intelligence, que l'artiste a d'autant plus de talent qu'il nous fait pénétrer plus avant dans l'inconnu. Enigme multiple, qui ne se livre pas tout entier et d'un seul coup, mais peu à peu et successivement – ainsi nous lisons un livre page par page – Meilleur est l'oeuvre d'art, plus nous mettrons de temps a la comprendre intégralement, plus souvent nous aurons la joie de découvrir en elle de nouvelles raisons d'admirer. L'oeuvre d'art absolument parfaite – si l'on peut imaginer une telle chose – serait celle qui ne pourrait jamais être complètement possédée par nous, car elle contiendrait l'infini, cet infini vers lequel nous tendons désespérément sans pouvoir jamais l'embrasser. [n.p.]
Voici un portrait dans un paysage. Est-ce là simplement la reproduction des quelques lignes qui permettent à notre oeil de reconnaître une tête, les vêtements, les arbres? La photographie y suffirait. Situer une physionomie, une pensée humaine dans l'harmonie des ambiances, l'y accorder, rêvéler le concert de toutes ces formes de la vie que sont la pensée de l'homme le parfum de cette fleur, l'éclat de cette plante, la vibration de cette lumière, voilà l'oeuvre du peintre.
Ces bateaux qui vont quitter le port, pourquoi ont-ils ces voiles énormes que semblent se multiplier à l'infini? Pourquoi semblent-ils se serrer les uns contre les autres? C'est que, ce qui gonfle leurs voiles, ce n'est pas seulement le vent, c'est aussi l'enthousiasme, et la foi, et l'esprit d'aventure; ils se caressent, ils s'enlacent, car ils sont frères, ils s'élancent ensemble vers un danger commun, ils communient dans un même espoir mêlé de crainte ; ils hésitent, et le clapotis des vagues est inquiétant, et l'eau est pleine de mystère, parceque l'avenir s'évoque, plein de mystère et d'inquiétude, parce que l'âme des bateaux est liée à la rive par mille signes, par mille tendresses.
Et n'allez pas chercher un critique étroit pour juger l'oeuvre d'art; n'allez surtout pas vous étonner si votre voisin y trouve autre chose que vous. Demain peut-être, vous découvrirez ce qu'il a découvert aujourd'hui, tandis que lui-même saisira les rapports que vous venez de saisir, recueillera les images que vous venez de recueillir. Un bon tableau, une belle sculpture, enferment mille et mille raisons d'être admirés. C'est le propre du talent d'éveiller le plus grand nombre de correspondances possible dans l'esprit des hommes les plus divers. L'homme de génie est celui dont les puissances harmoniques sont telles qu'il fait vibrer à l'unisson de la science l'âme de tous les autres hommes, du plus fruste au plus cultivé.
Aussi bien, la conception de l'oeuvre d'art qu'on découvre sans cesse, n'est-elle pas infiniment plus noble que celle de l'oeuvre d'art immédiatement lue ? De celle-ci, jamais une [n.p.]
nouvelle joie à espérer. L'autre, qui se livre peu à peu, réserve sans cesse à ma sensibilité et à mon intelligence des raisons de s'exercer et de se satisfaire Par elles, je pénètre peu à peu les choses, et les choses s'en pénètrent, le champ de ma connaissance s'élargit, et 'est pourquoi je les bénis, les artistes qui, penchés sur la « réalité profonde » lui arrachent le secret de vérités inconnues.
Ce serait me contredire moi-même que de vouloir maintenant définir et catégoriser le talent des artistes que j'ai assumé la glorieuse, mais périlleuse mission de présenter. Il ne faut donc voir dans le lignes qui vont suivre que l'expression, du reste fort insuffisante, de ma sensibilité particulière, et surtout n'y point chercher des jugements du genre de ceux que formulent, avec tant de dérisoire dogmatisme, des critiques attardies.
Metzinger, met au service d'une intelligence extrémement pénétrante et subtile, une logique inflexible et une merveilleuse volonté. Frappé de l'idée fausse que nous nous faisons de la forme et de l'interprétation incomplète que l'on en donnait jusqu'ici, il s'efforce de réaliser l' « Image totale » ; il y parvient en écrivant le plus grand nombre de plans possible de l'objet à représenter. Doué d'une sensibilité rare et d'une lucidité qui lui permettent de découvrir sans cesse de nouveaux rapports et de nouvelles causes d'émotions, préoccupé de donner, suivant une heureuse formule, « une conscience plastique à notre instinct », il ajouta, à la vérité purement objective, une vérité plus profonde, plus réelle, la vérité que seule saisit l'intelligence. Ses qualités de coloriste délicat, sa clarté, sa précision, communiquent à ses toiles un charme à la fois original et traditionnel ; un tableau de Metzinger est un livre admirablement composé, mais si complet et si divers qu'on croit y trouver toujours une page non encore lue.
Albert Gleizes, peintre dans toute l'admirable force du terme, opère la fusion absolue de l'intelligence et du sens de la matière concrète. Logicien, lui aussi, sa logique est primesautière, pleine de franchise et de fraîcheur. Voyez ce paysage [n.p.]
de l'Ile de France, il marie la grandeur à la légèreté, la finesse à la pui sance; dans sa hautaine discipline, la technique en reste libre et aisée. L 'équilibre des masses d'arbres, la fluidité de l'air et de l'eau, la solidité des premiers plans rattachent cette oeuvre à la grande tradition des Claude Gelée et des Corot. Le portrait de l'auteur de ces lignes, dont on voit ici une esquisse, atteste un sens profond de l'expression qui n'a rien de commun avec des caractérisations faciles; autrement dit, c'est à la fois un portrait et une peinture, la ressemblance et les qualités picturales s'équilibrant parfaitement: cela, c'est le Style.
Marie Laurencin, c'est toute la douceur, toute la fragile émotivité de l'àme féminine. Comme on devine aisément l'àme d'une fille de la « doulce France » dans cet art si plein de charme et de grâce ! Ne rejetant point par principe la tendance décorative, Marie Laurencin sait néanmoins concilier le souple harmonieux des lignes avec les exigences plus plastiques des volumes et des densités. Et j'aime, pour leur ambigüité même, ses figures aux intentions parfois indécises, ces corps de femmes nus dont on ne sait s'ils sont plus chastes ou plus passionnément désirables.
Le sens aigu de la forme, la couleur stridente, révèlent dans Juan Gris une intelligence excessive qui pourtant-n'exclut point la plus délicate sensibilité. Elle apparaît surtout dans sa compréhension très neuve de la lumière, dont Juan Gris fait le prin ipe de tout. Cette lumière si originale, cette lumière qui a vraiment une personnalité, est une des plus rares séductions de ce peintre curieux et pénétrant.
L'esprit mathématique semble dominer chez Marcel Duchamp. Certains de ses tableaux sont de purs s.chémas, comme s'il s'efforçait à des démonstrations et à des synthèses. Marcel Duchamp se distingue en effet par son extrême audace spéculative Il tâche à configurer un double dynamisme, subjectif et objectif: ainsi le 'Nu descendant un escalier'. Ce côté abstrait s'atténue pourtant, sous l'infiuence d'une délicatesse toute verlainienne, comme il apparaît dans la 'Sonate'. [n.p.]
Le sculpteur Agero réalise dans le marbre et le bois des oeuvres « cubistes » de grande beauté. Son art, extrêmement souple et profond, s'adapte admirablement aux exigences d'une technique sévère. Le génie de sa race éclate dans la perfection des figures exposées ici. Rythme, volupté, sensibilité, s'opposent et s'équilibrent à la volonté, à la discipline, à l'intelligence.
Voilà, sommairement et assez pauvrement expliquées, quelques-unes des raisons qui me font aimer les artistes dont je viens de parler. Je dis: quelques-unes, car il en est d'autres, certes, mais si subtiles et si intimes sans doute que je n'ai encore pu les dégager et qui je ne saurais les formuler dans la banalité des mots courants et le bégaiement d'une prose inadéquate. C'est en lyrisme, comme je le disais en commençant, qu'il faudrait traduire ces sentiments profonds. Ou même, non; mieux vaut, pour une joie suprême et merveilleusement égoïste, ne point essayer de l'analyser, cette sensation divine de mystère, cette communion avec le grand Inconnu, que suscite toujours, au tréfonds de notre âme, la contemplation de la pure Beauté.
JAQUES NAYRAL

«L'adhésion de MM. Le Fauconnier et Léger à l'exposition de Barcelone n'ayant été donnée qu'à la dernière heure et le catalogue étant déjà redigé à ce moment, l'auteur n'a pu rendre compte de leurs envois.»
(Note de l'organisateur de l'Exposition .)

Traduit en Català y publicat per 'La Veu de Catalunya'
del dijous, 18 Abril de 1912.“
Catalogue Structure
"Prefaci", n,p,
"Catalech", cat. no. 1-46
"Suplement", cat. no. 47-52
Additional Information
Other Mediums listed
Participant Addresses listed
Note
– "Preu una pesseta inclós dues invitations", cover page
– The six reproductions have no name and title. The entries of Agero (sculpture); Duchamp (4 woman making music, painting); Gleizes (landscape, painting); Gris (head, drawing); Laurencin (female head, drawing); Metzinger (portrait, drawing or print) each start with one reproduction.

+Gender Distribution (Pie Chart)

+Artists’ Age at Exhibition Start(Bar Chart)

+Artists’ Nationality(Pie Chart)

+Places of Activity of Artists(Pie Chart)

+Exhibiting Cities of Artists(Pie Chart)

+Types of Work(Pie Chart)

+Catalogue Entries by Nationality(Pie Chart)

Name Date of Birth Date of Death Nationality # of Cat. Entries
August Agèro 1880 1945 ES 5
Marcel Duchamp 1887 1968 FR 2
Albert Gleizes 1881 1953 FR 7
Juan Gris 1887 1927 ES 9
Marie Laurencin 1885 1956 FR 6
Jean Metzinger 1883 1956 FR 3
Henri Victor Gabriel Le Fauconnier 1881 1946 FR 3
Fernand Léger 1881 1955 FR 3
Recommended Citation: "Exposició d'Art Cubista." In Database of Modern Exhibitions (DoME). European Paintings and Drawings 1905-1915. Last modified Oct 29, 2019. https://exhibitions.univie.ac.at/exhibition/451